Time doesn't exist / Le Temps n'existe pas

10 janvier 2018

Introduction sur la problématique du Temps

En apparence quoi de plus évident que la notion de "temps" et de la "flèche du temps" ? Pourtant les physiciens cherchent à trouver une explication scientifique, mais personne n'arrive à en fournir une qui soit convaincante. De plus la théorie de la Relativité d'Einstein ne fait que compliquer le problème de sa compréhension, puisque d'après celle-ci on perd la simultanéité des événements ; que devient donc un instant du temps dans l'univers ?

C'est pourquoi j'ai été amené à me poser les questions suivantes : et si le temps n'existait pas réellement ? et si oui, par quoi le remplacer ? et comment expliquer la "flèche du temps" ? et qu'est-ce que l'instant présent et l'instant suivant ?

Toutes ces questions ont des réponses simples (mais non simplistes), mais ces réponses vont à contre-courant de la théorie de la Relativité d'Einstein.

Mais on peut tout de suite rétorquer "la théorie de la Relativité d'Einstein à été validée par tellement d'expériences qu'il serait de la folie de la remettre en doute" !

J'ai aussi la réponse à cette affirmation : mais alors quid du principe de relativité ? 

Mais commençons par le commencement et cherchons à savoir comment la notion de temps est-elle apparue en physique.

Il est bien connu que la mesure de la durée d'un événement nous a été donné par les babylonien, il suffit de consulter Wikipedia (i) : « À partir du début du IIe millénaire, les Mésopotamiens ont compté en base 60 en utilisant une numération de position dérivée du système de numération de type additif et de base mixte des Sumériens. Ce système est généralement associé à la civilisation babylonienne, qui occupe le sud mésopotamien après -1800 et jusqu'au début de notre ère. Cette base a traversé les siècles : on la retrouve aujourd'hui dans la notation des angles en degrés  (360° = 6 x 60°) ou dans le découpage du temps (1 heure = 60 min = 60 secondes) ».

[i] https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_mesure_du_temps

La notion de la réalité physique du temps est apparue bien plus tardivement. En effet ce n'est qu'au 18ème siècle que les physiciens se sont poser la question de comment relier l'accélération d'un objet avec l'augmentation de vitesse correspondante ?

C'est le physicien français d'Alembert qui a le premier proposé, à partir des expérimentations de Galilée sur des boules roulant sur un plan incliné, la relation suivante :   phi*dt =dv,  dans laquelle d'Alembert a spécifié que "dt" est une durée constante (au sens babylonien), phi est l'accélération et "dv" l'augmentation de vitesse.

Si on s'en tient à cette relation de d’Alembert, on peut démontrer que la force accélératrice d'un objet s'écrit alors : F = m* d(1/2*m*v2)/dx, c'est à dire qu'elle est égale à la dérivée par rapport à x de son énergie cinétique, multipliée par la masse de l'objet. Dans cette expression nul besoin de notion de temps réel, par contre trois paramètres physiquement réels apparaissent : masse de l'objet, vitesse de l'objet, position dans l'espace.   

Cette expression est très différente de celle que Euler a proposé en 1752 sur la base des mêmes expériences : F = m* dv/dt. Dans cette expression Euler donne à la durée "t" une réalité physique et sur laquelle on peut appliquer le calcul différentiel. De cette époque est apparue la confusion entre durée et temps.

Récapitulons : le temps n'a pas d'existence physique réelle et la durée d'un événement nous est donnée par la vitesse de rotation de la Terre sur son axe. Si on applique les directives de d'Alembert la force accélératrice d'un corps n'est pas fonction du temps ! D'ailleurs en consultant les ouvrages scientifiques on constate que toutes les équations de la physique s'écrivent sans la "variable" temps. 

Aujourd'hui j'ai donné quelques explications qui vont dans le sens d'une non réalité du temps. J’aborderais tous les autres sujets dans les semaines qui viennent.

Pour les impatients, vous pouvez consulter mon livre : "Time doesn't exist. And many other things (Big Bang, Black matter, Black holes...)".

Posté par arcopodias à 22:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]